Quand API rime avec ergonomie

Digital Marketing // 20 novembre 2018

Tout utilisateur de site ou d’application, qu’il soit un professionnel ou un particulier, aime que ce site ou cette application soit simple et d’un usage facile. C’est là où la notion d’ergonomie intervient !

C’est ce pour quoi aussi les API, ou interfaces de programmation applicatives, autrement dit les logiciels offrant des services à d’autres logiciels, doivent être prêts à l’emploi pour les entreprises et les administrations qui y ont recours.

L’ergonomie, c’est ce qui rend la consultation d’un site Web plus confortable et presque intuitive. On comprend rapidement sa structure. On accède facilement à l’information. Aucune erreur ne vient ralentir ou empêcher la navigation. On peut le parcourir avec la même fluidité quel que soit le support de lecture : ordinateur, tablette ou smartphone (on parle alors de responsive Web design ou, en bon français, de site Web adaptatif).

image-article-quand-API-rime-avec-ergonomie-min

Une expérience utilisateur réussie

Comme l’écrit l’agence Web Deligraph, « un visiteur qui cherche une information précise ne va pas consacrer son temps à explorer votre site, alors que Google lui a proposé vingt sites concurrents ou similaires » (voir article). Et d’ajouter : « Aidez le visiteur en lui expliquant où se trouve quoi sur votre site. Sinon il ira très vite voir ailleurs… » Ce qui est particulièrement vrai des jeunes internautes, rebutés d’emblée par un site trop lent.

La conception ergonomique d’un site est donc essentielle pour une expérience utilisateur réussie. Mais attention : l’esthétique ne doit pas primer sur la réflexion, prévient Jean-Michel Salaün, dans son « Introduction à l’architecture de l’information » (voir article). « Il ne s’agit pas de penser, dans un premier temps, au design du site ou de l’application que l’on veut créer, mais au problème que l’on veut résoudre et quels moyens devront être mis en place dans cet objectif. » 

Vous avez dit “interface” ? 

Cette réflexion en amont est similaire à celle qui préside à la conception d’une API. Sigle anglo-saxon qui a été traduit de différentes façons, mais dont nous adopterons ici la plus courante : interface de programmation applicative. « Le mot le plus important est “interface”, car nous utilisons tous des interfaces au quotidien », souligne Emily Reese (voir article). La télécommande est une interface entre le téléspectateur et la télévision. Un menu de restaurant est l’interface entre la cuisine et le client. Même les pédales d’une voiture et tous les accessoires de conduite sont une interface entre l’automobiliste et le véhicule, comme l’explique Jean-François Pillou (voir article).

Une API permet d’ajouter une fonctionnalité à un site sans que le développeur ait « à se soucier du fonctionnement complexe » du programme en question (voir article). C’est typiquement le cas d’un système extérieur de paiement en ligne comme PayPal, toute publicité mise à part.

 

Solution tierce

Il existe une multitude d’API : on en recense déjà plus de 17 000 (voir article), ce qui fait écrire à l’auteur de l’article que « vu la dynamique, la question n’est pas de savoir si vous devez accueillir cette technologie, mais plutôt de savoir si vous serez prêt quand vous devrez le faire ». Et dans cette hypothèse, vaut-il mieux « utiliser des ressources de développement informatique internes » ou bien « travailler avec un outil externe » ? Notant que « le degré de complexité de l’API (ayant) un impact sur le temps de développement et le coût », l’auteur conclut « qu’un outil tiers pourrait certainement réduire vos efforts de développement, mais surtout éviter une charge croissante de maintenance ».

D’autres articles qui pourraient vous plaire

Le digital au service de la gestion locative : Vers un parcours client simplifié

L'immobilier est un secteur qui a longtemps résisté au phénomène de digitalisation. Toutefois, aujourd'hui, la tendance se renverse peu à peu avec l'émergence de nouveaux entrants digitaux qui viennent révolutionner la g...

Accélérer son business avec Orange Business Services et Agendize !

  À l’heure de la mobilité et du tout numérique, les applications mobiles offrent une opportunité pour automatiser les processus métiers de l’entreprise, limiter les tâches chronophages et répétitives et rendre les équip...

Comment traiter l'après rendez-vous ?

Le saviez-vous? Les consommateurs consultent en moyenne 10 avis clients en ligne avant d'apprécier la qualité d'un service proposé par un commerçant ou fournisseur de service local (Enquête 2018 de Bright Local).  En eff...

Vous aimeriez recevoir les dernières actualités par email ?
En donnant mon email, j'accepte d'être contacté par email par l'équipe Agendize.