Pour ou Contre la Distribution en Marque Blanche - Posez-vous les bonnes questions !

Tendance // 28 août 2018

La distribution en marque blanche reste un modèle aussi répandu que méconnu. Le business model se transforme de contrat en contrat, et les témoignages des fournisseurs comme des revendeurs sont assez confidentiels.

Inutile de vous lancer à l’aveugle pour autant ! La discrétion est le signe des modèles qui marchent. La revente en marque blanche associe l’innovation disruptive à un développement pérenne. Commencez tout d'abord par vous poser les bonnes questions.

La distribution en marque blanche est-elle trop chère ?

Un éditeur de logiciels souhaite se concentrer sur son coeur de métier : développer des solutions digitales innovantes. Il économise les coûts associés à la mise en vente de ses produits, en déléguant la mission à un revendeur.

Celui-ci prend donc en charge :

  • le marketing - de la mise en forme des offres au plan de communication multicanal ;
  • la vente, confiée à des commerciaux expérimentés et au fait des subtilités techniques de leurs produits ;
  • la gestion de la relation client, qui inclut des missions de long terme telles que le lead nurturing ou le support.

L’intérêt d’un tel accord pour l’éditeur de logiciels ne fait aucun doute. Ces trois missions génèrent des frais élevés, en termes de temps dédié, de recrutement, de communication, de formation… Et ceux-ci sont désormais supportés par le revendeur.

S’y ajoute le coût de son arrangement avec l’éditeur. Différents modèles de contrat coexistent sur le marché : licence, pourcentage sur les ventes, voire pré-achat des produits. Mais dans tous les cas, une part significative du chiffre d’affaires revient au fournisseur.


De plus, son activité ne garantit aucun droit sur les produits au revendeur. N’aurait-il pas plutôt dû investir dans son propre programme d’innovation ?

Tout dépend bien sûr de la taille de votre entreprise, de vos projections, et de votre marché. Mais penser que la revente en marque blanche coûte trop cher, c’est bien souvent sous-estimer le coût de l’innovation. Un programme de R&D rentable suppose a minima :

  • un investissement financier initial, avec des intérêts élevés ;
  • le recrutement et la formation d’une équipe de chercheurs de pointe ;
  • une veille technologique pertinente ;
  • une équipe de support.

Le tout, avancé dans une totale incertitude. Dans le domaine digital comme dans d’autres, de nombreux projets innovants n’aboutissent jamais.

En comparaison, la revente en marque blanche met instantanément à votre disposition un produit innovant, calibré pour votre marché. A vous de faire parler votre talent de vendeur !

 

Comment booster votre business avec un partenariat en marque blanche ?

  

Vais-je réussir à vendre un logiciel développé par un autre éditeur ?

Après la confiance dans votre fournisseur, vient la question de votre confiance en vous.

On ne vend bien que les produits que l’on connaît bien. Et introduire des produits externes dans vos offres peut sembler incongru.

C’est pourquoi vous devez les choisir en fonction de votre coeur de métier et de vos compétences existantes.

La croissance de votre entreprise repose sur sa capacité de vente. Et pourtant, la vente reste l’un des secteurs d’investissement les plus négligés. Au-delà de leur maîtrise produits, vos commerciaux développent leurs propres compétences métier. La digitalisation a bouleversé l’univers de la relation client. Les attentes des consommateurs finaux évoluent en accéléré, et les outils de communication multicanale aussi. Vos équipes évoluent pour suivre la tendance.


Et si vous leur offriez mieux que vos propres produits : une solution digitale qui leur parle en tant que commerciaux ?

Agendize se spécialise dans l’accompagnement de la relation client digitale. Notre gamme de produits renforce le contact entre une marque et ses clients, en construisant une communication multicanale sur-mesure. Prise de RDV en ligne, click-to-call, click-to-chat, enquêtes de satisfaction… répondent aux enjeux professionnels quotidiens de vos commerciaux. Ils ont enfin l’occasion d’exercer leurs talents dans le domaine qu’ils connaissent le mieux : le leur.

Mon fournisseur en marque blanche se contente-t-il de me livrer son produit ?

Pour la première fois, vos commerciaux avancent en terre connue. Et ils ne s’y risquent pas seuls !

Votre éditeur de logiciels en marque blanche se soucie autant que vous de la mise sur le marché de ses produits. Un partenaire digne de confiance accompagne vos équipes dans leur mission de distribution.


Agendize entretient une collaboration rapprochée entre ses équipes techniques et vos commerciaux.

  • Ces derniers bénéficient d’une formation technique continue portant sur les outils et leurs fonctionnalités.
  • Nous avons développé une gamme d’outils d’aide à la vente. Supports prints, présentation, et plateformes de démonstration sont à la disposition de nos revendeurs.

Et pour perfectionner votre connaissance des produits, pourquoi ne pas les adopter? En utilisant au quotidien des solutions qui répondent à leurs besoins professionnels, vos commerciaux auront tous les arguments à leur disposition.


Par ailleurs, notre gamme de produits sophistiqués est spécialement conçue pour la distribution en marque blanche.

  • La marque blanche élargit votre offre marketing - et non celle de l’éditeur. Vous commercialisez des produits innovants sous votre propre marque. Du back office aux interfaces utilisateur, nos solutions portent vos couleurs et véhiculent votre image de marque auprès de vos clients.
  • Grâce à l’API Agendize, l’installation de nos solutions chez vos clients se réalise en quelques clics. Aucune compétence technique n’est requise : un technicien spécialisé se charge de l’intégration à l’environnement digital existant.
  • Vos clients peuvent gérer tous leurs outils Agendize à partir d’une même plateforme. De l’intégration à la maintenance, en passant par les rapports d’utilisation, nous anticipons les difficultés des utilisateurs finaux et limitons les problèmes techniques.

Pour ou contre la distribution en marque blanche ? La meilleure façon de mettre fin au débat, c’est de vous lancer avec un partenaire de confiance ! Grâce à un time-to-market accéléré et au programme d’accompagnement Agendize, vous constaterez bientôt les résultats sur le terrain.

D’autres articles qui pourraient vous plaire

Adapter la relation client au multicanal digital

Comme souvent, les Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) donnent le ton, soit en précédant la mode, soit en collant au plus près des tendances. Or, selon Dimelo, les géants du Net « ont annoncé leurs objectifs et leur...

Transformation digitale : small is beautiful ?

Les études sur la pseudo-révolution digitale font toutes le même constat accablant : les entreprises françaises sont en retard par rapport à leurs concurrents étrangers et n’ont pas encore fait leur mue numérique. Le rap...

Digitalisation : une révolution “invisible” mais bien réelle

La cause est entendue : « La transformation digitale est un thème dans l’air du temps, mais qui reste bien vague pour un dirigeant de PME-ETI », écrit Bpifrance Le Lab dans son enquête menée auprès de 1 800 chefs d’entre...

Vous aimeriez recevoir les dernières actualités par email ?
Abonnez-vous à notre newsletter !